La location de matériel BTP représente un poste de dépense important pour les entreprises de travaux. L’optimiser permet de réaliser des économies et d’améliorer ses marges. Pour cela, deux leviers sont possibles : dimensionner au plus juste ses besoins et connaître les différents facteurs qui influent sur le coût de la location. Ces derniers vous sont listés ci-dessous afin de vous aider à réduire le prix de vos prochaines locations.

1. Le type de matériel

Il existe tellement de références matériel BTP différentes qu’on s’y perd facilement. Il vous faut donc maîtriser et dimensionner correctement vos besoins pour faire le bon choix de machines. Le coût de location de matériel BTP est lié au prix d’achat qui est lui-même lié aux caractéristiques de la machine. En effet, le propriétaire fixera un prix pour rentabiliser sa machine. Si vous avez du mal à choisir, vous pouvez lire nos guides Tracktor, comme notre guide sur les nacelles, pour faire le bon choix.

Difficile de faire son choix avec toutes les machines disponibles aujourd'hui.
Difficile de faire son choix avec toutes les machines disponibles aujourd’hui.

2. La taille du client

Plus un client loue plus il a de bons tarifs, car il est plus apte à négocier les prix, surtout si vous êtes fidèle aux mêmes fournisseurs. Si vous n’avez pas un profil de gros clients, il est préférable de passer par une centrale d’achat qui a des prix privilégiés avec des loueurs et vous pourrez en profiter même si vous ne louez pas souvent.

Il y a une autre solution : louer sur Tracktor.fr. Sur cette plateforme gratuite vous pourrez profiter de prix pré-négociés, en général 30% moins cher que les loueurs classiques, quel que soit votre taille.

3. L’équilibre entre offre et demande

Comme dans tous les secteurs, l’équilibre entre l’offre et la demande joue un rôle primordial sur le prix. Quand la nombre de machines disponibles est faible, les prix tendent à augmenter, au contraire quand le nombre de machines disponibles est élevée, les prix tendent à diminuer. Cela est dû principalement à deux facteurs :

  • La saisonnalité du secteur du BTP : en général les chantiers commencent à partir du mois de mai pour éviter les difficultés météorologiques de l’hiver. Essayez donc de déplacer de quelques jours le début de votre chantier en fonction du prix de location.
  • La situation du marché de la construction : en période de ralentissement, le secteur de la location en subit donc les conséquences. Les professionnels étant dans une situation économique difficile, ils doivent louer aux plus bas prix et sont prêts à faire de longues négociations.

4. Le Yield Management

C’est une technique utilisée par les loueurs qui consiste à maximiser leur profit en modifiant le coût de location de matériel BTP selon la période, la demande, la disponibilité, etc. Une machine louée très tôt coûtera moins cher qu’une machine louée à la dernière minute. L’état des stocks d’une machine joue aussi un rôle dans le prix : plus le propriétaire à des machines qui dorment plus il baissera ses tarifs. Au contraire, si le propriétaire n’a pas beaucoup de machine en stock, à cause d’une forte demande, il augmentera ses tarifs. Le but de cette technique est d’optimiser le taux d’occupation des machines au maximum.

Le Yield management : une quête de profit.
Le Yield management : une quête de profit.

5. La durée de la location

Le prix de location d’une machine est souvent dégressif en fonction de la durée de location. Plus la durée de location sera élevé et plus le prix journalier aura tendance à baisser.  Par exemple, le prix d’une location nacelle ciseaux électrique de 5.5 mètres sur Tracktor.fr peut être loué 38,50€ HT la journée, 30.8€ HT la journée pour une semaine de location, 25,30€ HT la journée pour un mois de location.

6. La qualité du service

Une bonne qualité de services a un coût. Pour assumer un niveau de service élevé, il faut se donner les moyens. Avoir des machines de qualité et une équipe de dépannage toujours disponible coûte cher, ceci aura un impact sur le coût de location de matériel BTP.

7. Les prestations fournies lors de la location

  • Le transport :

Le prix du transport dépend de la machine et de la distance. Plus la machine est imposante plus elle est difficile et chère à transporter, vous ne pouvez pas faire autrement. Vous pouvez, cependant, limiter le coût de transport en louant dans les agences les plus proches de votre chantier.

Une machine comme celle-ci vous coûtera plus chère à transporter qu'une petite nacelle.
Une machine comme celle-ci vous coûtera plus chère à transporter qu’une petite nacelle.
  • Le chauffeur : La prestation chauffeur augmente très nettement le prix d’une location. Cependant, le coût de cette main d’œuvre est rentabilisé par l’expérience du chauffeur. Nous vous conseillons de former votre personnel sur les machines faciles à manier pour faire des économies.

8. Le prix du carburant

Les machines du BTP consomment souvent beaucoup de carburant. Le coût de location peut donc vite augmenter si le prix du carburant est élevé. Selon les modalités de location du fournisseur vous devez retourner la machine pleine de carburant après utilisation. Ou payer le carburant consommé. Il est cependant préférable de remplir le carburant de la machine vous-même pour économiser de l’argent.

9. La rareté de la machine

Si une machine est peu accessible pour son caractère particulier, son prix de location peut être élevé. Si dans votre région une machine est rare, essayez de la trouver les zones autour de votre chantier pour comparer les prix.

 

Vous pouvez, désormais, louer sereinement votre machine pour votre chantier. Pour faciliter votre location, la plateforme Tracktor prend en compte tous ces paramètres. Les  machines de nombreux partenaires sont à votre disposition et les prix sont affichés en toute transparence. De plus, vous avez l’option chauffeur et l’option transport accessibles et une assurance mise en place automatiquement. Tout ceci aux meilleurs prix.

N’hésitez pas à commenter et partager si vous avez apprécié cet article.

 

L’équipe Tracktor