La famille des matériels de levage et manutention regroupe les engins qui permettent de manipuler ou lever des charges.

Les plus courants sont : les grues, les nacelles élévatrices et les chariots élévateurs.

Les grues à tour

Grues à tour

Il existe de très nombreux modèles de grues à tour. Elles doivent être choisies en fonction du poids des charges à porter, des manipulations à effectuer ainsi que de la typologie spécifique propre à chaque chantier.

Ces grues sont principalement composées :

  • d’un pied de scellement (grues fixes) ou d’un châssis de roulement (grues mobiles)
  • d’une tour ou mât supportant la flèche (structure de section carrée)
  • d’un mécanisme de levage permettant de manipuler la charge, fixé directement à la flèche ou à un chariot mobile qui lui est rattaché
  • d’une flèche pouvant posséder un ou plusieurs degrés de liberté par rapport au sol
  • d’un équipement permettant d’attacher la charge (crochet)
  • d’un contrepoids permettant d’assurer l’équilibre de la grue par rapport à la charge

Les mouvements qu’elles peuvent réaliser sont :

  • le déplacement par rapport au sol dans le cas de grues mobiles
  • le positionnement de la flèche (rotation horizontale et/ou verticale)
  • le déplacement du chariot relié au mécanisme de levage, le cas échéant, par rapport à la flèche
  • le levage de la charge grâce au mécanisme de levage

Elles se caractérisent généralement par leur :

  • longueur de flèche
  • hauteur maximum sous crochet
  • courbe de charge : charge maximum pouvant être levée en chaque point de la flèche (lorsque le mécanisme de levage est mobile)

Lien vers l’article Wikipédia

Les grues mobiles (ou sur porteur ou camion-grues)

Un engin de levage et manutention : La grue mobile

Ces grues sont intégrées à un véhicule sur roues ou chenilles, généralement tout terrain, leur permettant de se déplacer sur chantier.

Elles sont composées :

  • d’un châssis porteur
  • d’une plateforme tournante permettant d’orienter la flèche
  • d’une flèche orientable, rétractable dans le sens de la longueur ou articulée
  • d’un mécanisme de levage fixé au bout de la flèche
  • d’un contrepoids

Leurs mouvements possibles sont :

  • le télescopage (ajustement de la longueur de la flèche)
  • l’orientation (pivotement de la flèche autour de l’axe central)
  • le relevage (inclinaison de la flèche par rapport à la verticale)
  • le levage (déplacement de la charge)

Lien vers l’article Wikipédia

Les nacelles élévatrices

Nacelles élévatrices

Ces nacelles ont été principalement créées en réponse au nombre important d’accidents survenus lors de travaux en hauteur. Elles sont exclusivement réservées à l’élévation de personnes.

Elles sont mobiles, autonomes et constituées d’une plateforme fixée à un système de levage qui peut être :

  • un mât vertical
  • un système en ciseaux permettant un unique mouvement vertical
  • une flèche articulée
  • un bras télescopique

Elles ont permis de réduire grandement les accidents lors de travaux en hauteur ponctuels ne justifiant pas la mise en place d’échafaudages.

Lien vers l’article Wikipédia

Les chariots élévateurs

Chariots élévateurs

Les chariots élévateurs sont des appareils de manutention permettant d’assurer le levage et le déplacement de charges, généralement dans les usines ou entrepôts de stockage. L’équipement servant à manipuler les charges est souvent une fourche.

Un chariot élévateur classique est composé des éléments suivants :

  • un chariot sur roues, comportant la cabine de pilotage
  • un mât vertical permettant de gérer le déplacement des charges
  • une ou plusieurs fourches qui permettront de porter les charges

Certains chariots élévateurs ont la particularité de pouvoir supporter une nacelle à la place d’une charge, pour permettre d’effectuer des travaux en hauteur au même titre qu’une nacelle élévatrice.

Lien vers l’article Wikipédia

 

Vous avez aimé cet article ? Nous vous invitons à partager votre expérience, à donner vos conseils dans le choix et l’utilisation de cet engin en commentant ci-dessous

L’équipe Tracktor