L’équipe Tracktor vous présente un engin de chantier et vous donne des conseils sur son utilisation dans son blog. L’objectif est simple : donner des informations utiles et synthétiques pour mieux appréhender certains détails de l’engin ou vous offrir des astuces pour optimiser son usage. Cette semaine, le Bulldozer est à l’honneur.

Définition et usages du Bulldozer

Le bulldozer : une machine ultra puissante !

Engin de terrassement, le bulldozer, dont la traduction en français est « bouteur », est un tracteur à chenilles ou à pneus doté à l’avant d’au moins une lame qui sert à niveler et à déplacer les matériaux. Sa caractéristique majeure est sa puissance car rien ne lui résiste !

Les différents types de travaux à réaliser avec le bulldozer

Cet engin est utilisé pour :

  • Niveler les terrains ;
  • Déboiser/ déforester ;
  • Nettoyer la terre végétale ;
  • Tirer des charrues ;
  • Opérer le régalage du sol pour le stabiliser ;
  • Faire le défonçage du terrain ;
  • Pousser une décapeuse (avec une lame de pousse).

Les bonnes pratiques et les points de vigilance 

  • Respecter les mesures de sécurité définies par l’entreprise ou le coordonnateur SPS ;
  • Définir la zone d’emprise du chantier, les zones à risque et les règles de circulation ;
  • Localiser les différents réseaux existants ;
  • Tenir compte du gabarit de l’engin et du poids en fonction des zones traversées ;
  • Identifier les pentes de talus en fonction de la largeur des chenilles ;
  • Etre équipé selon la nature du travail effectué (EPI, signalisation, …) ;
  • Mettre le terrain en forme de pente pour éviter les éboulements ;
  • Mettre en place un dispositif d’aspiration et/ou de ventilation ;
  • Créer un périmètre de sécurité

A noter que ces engins doivent faire l’objet de vérifications générales périodiques annuelles et que ces vérifications ne remplacent pas les opérations de maintenance prévues par le fabricant.

Louez un bulldozer

Bulldozer
Un bulldozer en action

Descriptif technique

Les différents modèles

La puissance du Bulldozer est quasiment similaire à celle du tracteur et varie de 25 à 1000 chevaux, pour un poids allant de 5 tonnes à 100 tonnes selon les modèles. La longueur de la lame est comprise entre 1m80 et 6m.

Il en existe deux principaux modèles :

  • Bulldozer à chenilles (leur largeur est adaptée aux différents types de terrain, les chenilles larges sont réservées aux terrains à forte dénivellation comme pour le talutage) ;
  • Bulldozer à pneus (présente l’avantage d’être plus polyvalent)

La vitesse est le principal critère distinguant ces deux modèles. A noter également que les engins nommés les angledozers, tiltdozer, tipdozer font partie de la famille du bulldozer (le nom est donné en fonction du type de lame)

Composition du bulldozer

Il est composé d’une lame à l’avant et d’une dent de ripper (défonceuse), d’un scarificateur, d’un treuil à l’arrière. Petite précision importante concernant la lame, il y a au moins 3 grands types de lame : lame de terrassement, lame de pousse et lame pour travaux forestiers.

Bulldozer en action
Le bulldozer fait parler sa puissance

Louez un bulldozer

Quand faut-il utiliser le bulldozer ?

Le bulldozer est parfaitement adapté pour des chantiers de construction en terrains meubles (éléments mobiles et détachables sur le terrain). Son poids important le rend peu mobile (vitesse maximale 12km/h) et rend son usage inopportun si les déplacements nécessitent de parcourir une distance supérieure à 100m.

Ainsi, sa productivité dépend de l’état et des pentes du terrain, de la qualité de lame, des matériaux à déplacer/démolir, de la distance de transport (nombre d’aller/retour à effectuer).

Le bulldozer est également indispensable pour pousser une décapeuse (également appelée scraper) et qui permet d’extraire les matériaux du sol.

Besoin d’un bulldozer ? Louez un bulldozer

Vous avez aimé ? Nous vous invitons à partager votre expérience, à donner vos conseils dans le choix et l’utilisation de cet engin en commentant ci-dessous

L’équipe Tracktor

Source :

Techno-Science.net

Wikipédia

CNRTL